Le premier Oeuf !

Aujourd’hui en nettoyant le poulailler voici ce que j’ai trouvé : Pendant un moment j’ai eu un doute en recomptant les faux oeufs déjà en place. Mais non, y’a pas photo, c’est un vrai !! Nous sommes le 7 décembre, et nous avons eu 6 œufs cette semaine. Pas mal pour des poules avec 30

[Bilan] 1 an de supervision de consommation d’eau

Un shadok dirait : « Mine de rien on pompe » … Voici un peu plus d’un an de consommation d’eau.   J’ai pas trouvé grand chose pour réduire de façon significative notre conso. Mais je me dis que déjà si nos factures était en litres et non en m³, ca serait peut être plus pédagogique. Personne

chauffe-eau solaire : ca commence à chauffer tout seul !

Je pense avoir trouvé les bons réglages, ENFIN ! La t° dans les 2 capteurs est quasi la même, je dois avoir un débit assez élevé pour éliminer bulles et ne pas décrocher, Et ca chauffe… Par exemple ce midi nous avons eu un peu de soleil, le stock à pris 5° en 40 minutes,

Objectif poules !

En photo, car y’a pas grand chose à dire. J’aurais pas mal creusé cet été, et j’avais pas fait de béton cette année. Voila qui est réparé… Bilan des travaux : – 9 piquets 200 – 10 jambes de force 150 – 6 sacs de béton prêt à l’emploi – 25m de grillage torsadé +

Vélo électrique : Réalisation perso.

Je vais des fois au boulot à vélo… Des fois car faut pédaler 🙂 Des fois car, ca me double mon temps de trajet sans compter la douche à prendre à l’arrivée. Deplus, étant en montagne, j’ai 450m de dénivelé à me taper au retour, ca motive moyennement. Donc pour le moment, je charge le

CESI : mise en route et mesure de température

Bon, ca avance… Le ballon de 300 litres est maintenant connecté en amont du chauffe-eau électrique (montage série). Bon ca chauffe… mais combien ? Comment ? Bref, faut mesurer. Choix des capteurs de température : DS18B20 de chez maxim’s. Caractéristiques Techniques : * Boîtier TO92 * Plage de température mesurable : -55 à +125 °C

Terrassement et support pour les capteurs solaire thermiques

Emplacement des capteurs solaires Ahhh les joies des terrains en pente. Ici tout à été fait à l’huile de coude… aucune machine ne pouvait accéder au terrain sans risquer de basculer ou de déterrer la géothermie déjà en place… Orientation plein sud Support en bois (rondins + planche) le tout enterré à -70cm. Les rondins

Réalisation d’une réserve/tampon pour chauffe eau solaire.

La réserve sera faite à partir d’un réservoir d’air comprimé de camion. (coût = 1 pack de bière ) Cette réserve est équipée de 2 arrivées d’un coté et d’une sortie de l’autre. Les autres piquages sur les cotés seront fermées. Au boulot ! Afin de pouvoir fixer cette réserve au mur, j’ajoute 2 cornières.