RecalBox : Fabriquer ou moderniser sa borne d’arcade.

Aujourd’hui, me prend l’envie de moderniser ma borne d’arcade. Plus vraiment d’origine elle embarque un vieux PC et tourne sous Omnicade une distribution DOS. La distribution RecalBox devrait pouvoir apporter de la fraîcheur au système.

J’avais déjà transformé une borne jeutel en borne multijeux avec Omnicade, mais les systèmes DOS…. c’est un peu du passé.

C’est parti !

Téléchargement de la distribution RecalBox

Simplement en allant sur le site de la distribution

Ensuite, je prend une carte microSD de 8G et hop. Flashé avec https://etcher.io/

recalbox raspberry

Premier démarrage

Je branche à l’arrache la Framboise à la place de la grosse tour…

recalbox raspberry

La borne boot en quelques secondes…

recalbox raspberry

Je connecte dans un premier temps un clavier :

Mappage du clavier USB sur la recalbox. Entrée = START, Espace = SELECT, Q = RETOUR, S = OK

J’ajoute un pad USB. Il est automatiquement détecté, mais faut faire le mappage.

J’active le wifi de la carte.

L’accès ROOT est possible en ssh : nom d’utilisateur root et le mot de passe recalboxroot

Vous pouvez accéder directement à un terminal en quittant emulation-station avec F4 et en appuyant sur ALT+F2

Je teste vite fait avec une rom de Bubble Bobble.

L’essentiel est là. Il va falloir maintenant recâbler tout ca.
C’est à dire quitter le hack clavier de l’époque…

recalbox raspberry recalbox raspberry

Câblage de la Recalbox sur le port GPIO de la rapsberry

Alors avant de câbler, voyons les plans à respecter :

 

Penser à modifier le fichier  recalbox.conf pour activer le pilote GPIO en réglant controllers.gpio.enabled sur 1 :

controllers.gpio.enabled=1

Après avoir souder tous les boutons sur l’adaptateur GPIO, il faut configurer les boutons en passant par les menus :

Ensuite, il suffit de lire et d’appuyer sur les boutons demandés pour leur attribuer des fonctions.
Pour passer un bouton sans le prendre en compte, il faut appuyer sur un bouton déjà associés pendant plusieurs secondes pour que le système passe au suivant.

Le dernier bouton demandé est le HOTKEY, c’est à dire un bouton qui va permettre d’associer des fonctions suplémentaires aux boutons déjà en place.
Ceci permet d’avoir par exemple une dizaine de fonction avec 5 boutons + HOTKEY.

Voici les associations correspondantes à la touche/bouton HOTKEY :

Appuyez en même temps sur le bouton HOTKEY et sur un des boutons suivant :

Y -> Sauvegarder l’état dans le slot sélectionné
X -> Charger l’état dans le slot sélectionné
START -> Quitter
B -> Menu
UP -> Sélectionner le Slot -1
DOWN -> Sélectionner le Slot +1
L1 -> Screenshot
RIGHT -> Accélérer le jeu

Voila. Y’a plus qu’à remonter le tout.
Coller au double face la Raspberry dans la borne….

Let’s Play !

Une fois le wifi activé, il est extrêmement facile d’ajouter des roms de jeux.

Screenscraper et recalbox

La recalbox intègre un système de mise à jour des screensrapers.
Vous savez, ces petites présentations sommaires avec capture d’écran, résumé, date, éditeur, etc….

Sans, votre liste de jeux ressemble à ça :

Ensuite on obtient cela AUTOMATIQUEMENT ! C’est pas beau la vie ?

La méthode en vidéo :

 

 

 

 

 

 

 



Vous avez aimé cet article ? Partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Ou Laissez un commentaire 😉

Autres articles pouvant vous intéresser :


Taggé , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Une réponse à RecalBox : Fabriquer ou moderniser sa borne d’arcade.

  1. Ping :Mame : Remise en route de la borne d'arcade - Dekloo.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AlphaOmega Captcha Classica  –  Enter Security Code