bloc note symfony

Cette page n’est rien de plus qu’un pense-bête pour l’utilisation de symfony 1.4. sans plus de prétention…

Si ca peut aussi servir à quelqu’un… tant mieux.

Création d’un projet

  • $ ./symfony generate:project nom_du_projet   #initialisation du projet
  • $ ./symfony generate:app frontend    #génération du frontend
  • $ chmod 777 cache/ log /

Création de la base de données du projet

  • modifier/créer le fichier config/doctrine/schema.yml
  • $ mysqladmin -u root -p creat nom_de_la_base
  • $ ./symfony configure:database « mysql:host=localhost;dbname=nom_de_la_base » root mot_de_passe_mysql_root

Initialiser des données dans la base de données

Attention, suppression et reconstruction de la BDD !!!

  • Modifier/ajouter des nom_tables.yml dans data/fixtures/
  • $ ./symfony doctrine:build –all –and-load

Rmq :

La configuration de la BDD est dans /config/database.yml

Si suppression d’une table du schema on peut faire le ménage parmis les modèles avec  :
$ ./symfony doctrine:clean-model-files

Migration de BDD suite à modif local (dev)

  • modification du schema.yml
  • $ ./symfony doctrine:generate-migration-diff     # creation de fichier de différence entre version N et N+1
  • $ ./symfony doctrine:build –all-classes –and-migrate

Suite à ca, la version de base de donnée est actualisé, et une redemande de diff ne donne rien.

Si plantage : voir s’il ne manque pas des infos dans le fichier de migration généré par le diff

Migration : application coté serveur (en prod)

  • Après transfert du local -> vers le serveur,
  • $ ./symfony doctrine:migrate –env=prod

Les classes de modèles

  • Si on travaille sur un collection d’objets -> TableModel.class
  • Si on travaille sur un objet unique -> Model.class

Vider le cache

  • $ ./symfony cc

Quelques liens bien utiles

-> http://symfony-check.org/

-> http://www.symfony-project.org/

-> http://www.moduleutile.com/2011/03/symfony-effectuer-des-migrations.html